Les Verts sont le premier parti politique avec une campagne paneuropéenne

Publié le par Christophe Rossignol

Une plateforme politique commune, un usage plus important d'Internet et des événements spécifiques dans les grandes villes européennes seront au coeur de la campagne du parti Vert européen (PVE) lors des prochaines élections du Parlement européen. Dans un entretien, Philippe Lamberts, le porte-parole du PVE, a donné davantage de détails à EurActiv. Entretien : les Verts européens regardent vers l'Est pour les élections de 2009 Publié: vendredi 25 janvier 2008 En Bref: Le changement climatique, l’avenir de l’Europe et la politique sociale seront les principaux thèmes de campagne des élections de mai 2009, les premières à concerner l’ensemble des 27 Etats membres, a souligné M. Lamberts. Il a expliqué qu’il s’agissait des sujets qui font, sans discussion, l’unanimité chez les Verts. Comparé à 2004, « nous sommes bien plus ambitieux », a-t-il déclaré. « Cette fois, l’attention sera davantage portée sur des actions communes dans les différentes capitales, de Rome à Prague, et les grandes villes à travers l’Europe ». D’après les propos de M. Lamberts, les Verts utiliseront également davantage Internet pour réunir les gens, « afin que l’on sente réellement que les Verts agissent ensemble, et non qu’ils parlent seulement ensemble ». Pour lui, « ce sera probablement la plus grande différence entre les élections de 2004 et celles de 2009 ». L’un des principaux objectifs sera l'élection du premier eurodéputé Vert venant d’un nouvel Etat membre, a confié le porte-parole à EurActiv. « Malheureusement, à ce jour, nous n’avons pas d’eurodéputé Vert d’un nouvel Etat membre. C’est une situation quelque peu difficile pour nous, car les Verts ont vivement soutenu l’élargissement ». Selon M. Lamberts, le PVE va se concentrer particulièrement sur les pays où les chances sont les meilleures, comme Malte (où l’élection d’un Vert a échoué de peu la dernière fois), la Slovénie, la République tchèque et l’Estonie (où les Verts n’ont que récemment réintégré le Parlement national). La campagne paneuropéenne des Verts s’appuiera sur une plateforme politique commune, comme c’était déjà le cas en 2004. Cela distingue clairement les Verts des autres partis européens, qui ont des difficultés à se mettre d’accord sur des thèmes de campagne communs, d’après le représentant des Verts. « Dans certains pays, ajoute-t-il, la campagne commune composera à 99 % la campagne nationale, car certains partis nationaux ne veulent pas y ajouter une touche nationale, tandis que, dans d’autres pays, la campagne commune pourrait ne composer que 15 % de la campagne nationale. En Allemagne, par exemple, la campagne européenne est conçue comme la première étape de la campagne nationale, avec les élections fédérales prévues à l’automne 2009. La phase principale de la campagne sera officiellement lancée lors du congrès de campagne en mars 2009, a annoncé M. Lamberts. Pour lire l’entretien avec Philippe Lamberts dans son intégralité : http://www.euractiv.com/fr/elections/entretien-verts-europeens-regardent-elections-2009/article-169876

Publié dans Les verts Europe

Commenter cet article