Autorisations de cultures OGM en plein champ : "la confirmation des pires craintes des Verts".

Publié le par Christophe Rossignol

OGM : Barnier annonce de nouvelles autorisations d'essais en plein champ http://fr.news.yahoo.com/afp/20080205/tsc-gov-agr-ali-env-bio-2elead-correctio-c2ff8aa_2.html AFP - Mardi 5 février, 20h53 PARIS (AFP) - Le ministre de l'Agriculture Michel Barnier a annoncé mardi devant le Sénat que de nouvelles autorisations d'essais de culture OGM en plein champ seraient délivrées "dès 2008". "Il nous faut une recherche en plein champ et dès 2008" a déclaré M. Barnier en présentant le texte de loi sur les organismes génétiquement modifiés. "A cette fin, j'ai obtenu que par décret une commission d'évaluation des demandes d'autorisation d'essais en plein champ soit mise en place. Cette commission nous permettra d'autoriser dès 2008 des essais en champs dans des conditions sécurisées", a-t-il précisé. La loi sur les OGM dont le Sénat commence mardi l'examen, doit créer un Haut Conseil des biotechnologies, qui sera chargé de procéder à l'évaluation préalable du risque lié à ce type d'essais. La France a décidé d'activer à Bruxelles la "clause de sauvegarde" et de suspendre les cultures OGM en milieu ouvert, notamment celle de la seule culture commerciale concernée, le maïs MON810, jusqu'à ce que la commission européenne ait procédé à de nouvelles expertises. Pour Lylian Le Goff, responsable de la mission biotechnologies de la fédération France Nature Environnement (FNE, 3000 associations), chargé du dossier OGM: "il n'est pas urgent de reprendre les essais en plein champs (mais) il est urgent d'attendre l'installation du Haut conseil des biotechnologies et de lui laisser le temps de travailler dans la sérénité". Pour FNE, "l'annonce de Michel Barnier n'est certainement pas conforme à l'engagement du gouvernement en faveur d'une recherche scientifique renforcée, transparente et pluraliste". Les Verts ont jugé mardi que les déclarations du ministre de l'Agriculture Michel Barnier sur les OGM faisaient penser "quasiment à de l'escroquerie". Commentant l'annonce d'autorisations de cultures en plein champ par le ministre, Cécile Duflot, secrétaire nationale du parti écologiste y a vu "la confirmation des pires craintes des Verts". "Cela fait penser quasiment à de l'escroquerie, car suspendre les cultures en plein champ en hiver pour les reprendre au printemps, c'est à la fois se moquer du monde et ne pas tenir sa promesse", s'est insurgée la responsable. Par ailleurs quelque deux à trois cents militants anti-OGM ont manifesté bruyamment devant le Sénat mardi soir, alors que les sénateurs entamaient l'examen du projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés. Les manifestants qui venaient du boulevard Saint-Michel ont été arrêtés par des barrières métalliques en haut de la rue de Tournon, alors qu'un cordon de policiers était déployé devant le palais du Luxembourg. Le cortège était précédé d'un camion sur lequel avait été érigé un épi de maïs en toile gonflée à l'air chaud, de 4 à 5 mètres de haut. Sous la bannière de la Confédération paysanne, des Amis de la Terre et des Faucheurs volontaires, les manifestants scandaient: "A ceux qui veulent imposer les OGM, nous répondons: résistance".

Publié dans Info les Verts

Commenter cet article