Rencontre départementale pour les services publics, le 3 mars à Tours

Publié le par Christophe Rossignol

Collectif tourangeau de défense et de développement des services publics Rencontre départementale pour les services publics LE SAMEDI 1er MARS De14H00 à18heures à Tours- nord, salle de la Milletière, rue Christian Huygens Programme : - Accueil à partir de 13h30 - Présentation de la campagne des Cahiers d’exigences à 14H00: Patrick Hallinger Les débats de l’après-midi seront organisés à partir de 3 tables rondes avec une représentation d’associations, de syndicats, d’élus participant à l’action de Convergence et de grands témoins issus de luttes syndicales ou citoyennes. -Première table ronde : « Des services publics pour toutes et tous, partout ! » L’accès aux Besoins fondamentaux ne cesse d’être malmené jusqu’au droit à la santé qui est aujourd’hui remis en cause par les franchises médicales. Ainsi, le logement, les transports, l’énergie sont désormais considérés par nos gouvernants comme des marchandises parmi d’autres permettant aux multinationales de faire des super- profits sur le dos des usagers. A cela nous opposons nos exigences de service public pour une société solidaire qui respecte les droits fondamentaux de chacun. Table ronde animée par Patrick Hallinger Invités : Régine Tassi (ATTAC), Christian Angele (UD-CGT), Jean-Claude Bragoulet (les Verts) -Deuxième table ronde : « services publics: Nouveaux besoins, nouvelles réponses, enjeux d’aujourd’hui. » La répartition des richesses ne cesse de s’orienter en faveur du capital et au détriment des salariés, retraités et sans emplois. La question de la solidarité, de la continuité et de la pérennité du service public se pose avec toujours plus d'acuité et peut être une réponse ferme et moderne aux tenants du tout marchand. Table ronde animée par Michael Baloge Invités : Ginette Martin (CNL), Christophe Percher (FSU), Claude Roiron (PS) -Troisième table ronde : « Des moyens pour le service public ! » Après la remise en cause de la règle du monopole public pour les services public, c’est une généralisation de l’appel aux financements privés pour assurer les services publics auquel nous assistons. Les formes en sont différentes : privatisation, délégation, partenariat public- privé, loi dite de « décentralisation », autonomie des universités… au nom de l’efficacité, de la productivité, de la modernité et de la décentralisation, nous assistons à la flambée des coûts, à la dégradation des services et, à la fin, de tout investissement non immédiatement rentable... Table ronde animée par Thierry Foullon Invités : Jean-Louis Corvaisier (FCPE), Marie-Paule Collard (solidaires), Martine Belnoue (PCF) Conclusions et perspectives : Patrick Hallinger et Bernard Defaix (Convergence nationale)

Publié dans Indre et Loire

Commenter cet article