Commission d'enquête Lobby OGM

Publié le par Christophe Rossignol

Communiqué des Députés et Sénateurs Verts
Mercredi 16 avril 2008
OGM : clarifier les rapports entre les parlementaires et les groupes semenciers
En marge des récents débats sur le projet de loi OGM, des inquiétudes se sont exprimées dans la presse, y compris au sein de la majorité parlementaire, quant à l’indépendance des parlementaires face aux groupes semenciers.
Les arguments développés par les parlementaires de la majorité, au Sénat comme à l’Assemblée, ressemblent de façon troublante aux positions que défendent les firmes fabriquant ou commercialisant les plantes génétiquement modifiées. Ils sont en revanche très éloignés des attentes de la société civile.
Il est également vrai que, sur ce sujet comme sur d’autres, l’UMP – au Parlement et au gouvernement – ne se cache plus de vouloir s’affranchir du consensus issu du Grenelle de l’environnement.
Une commission d’enquête aurait le mérite de ne pas laisser pendante la question du poids des lobbies confrontés à l’intérêt général. C’est une question de démocratie.
Pour toutes ces raisons, les parlementaires Verts souhaitent que toute la lumière puisse être apportée sur les liens éventuels pouvant exister entre députés, sénateurs et groupes politiques du Parlement d’une part et groupes et entreprises semencières d'autre part.
A cette fin, les députés et les sénateurs Verts déposent, ce mercredi 16 avril, sur le bureau des deux assemblées leur demande de création d’une commission d’enquête chargée :
* « D’évaluer la nature des relations entre les entreprises semencières et les parlementaires
* D’évaluer la nature des relations entre les entreprises semencières et les groupes politiques du Parlement
* D’évaluer la nature et l’ampleur des pressions éventuellement subies par les parlementaires de la part de ces mêmes entreprises
* D’évaluer la nature et l’ampleur des pressions éventuellement subies par les groupes politiques du Parlement »
Les Députés Verts: Martine Billard, Yves Cochet, François de Rugy, Noël Mamère
Les Sénateurs Verts: Marie Blandin, Alima Boumediene-Thiery, Jean Desessard, Jacques Muller, Dominique Voynet

Publié dans Info les Verts

Commenter cet article

bobie lapointe 24/04/2008 13:17

les positions des parlementaires UMP ressemblaient de façon "troublante" à celles des semenciers dites vous.

Mais pourquoi s'en offusquer puisque les positions des parlementaires anti-OGM (on pense en particulier à l'amendement Chassaigne) ressemblaient de façon "troublante" aux amendements proposés par le collectif stop-ogm, cf. ici : http://www.stop-ogm.org/pdf/Propositions_Amendements_LoiOGM_08012008.pdf

donc, au lieu de vous offusquer pour rien, réfléchissez un peu ! Les parlementaires n'ont pas la science infuse. En fonction de leur positionnement, ils vont picoher l'inof là où elle se trouve où quand on le leur apporte.