Grenelle : "Beaucoup d'effets d'annonce, peu de moyens'"

Publié le par Christophe Rossignol

Grenelle : "Beaucoup d'effets d'annonce, peu de moyens'" (Verts)
30/04/2008 20h00 - ENVIRONNEMENT-GRENELLE-LOI-PARTIS-VERTS - Monde (FRS) - AFP
PARIS, 30 avr 2008 (AFP) - Les Verts ont estimé que mercredi que le projet de loi d'orientation du Grenelle de l'environnement comporte "beaucoup d'effets d'annonce", mais "peu de moyens".
Le projet laisse "les écologistes sceptiques" car "on a de beaux discours et des grands principes, mais les moyens et les mesures concrètes sont flous, insuffisants ou même en contradiction avec les objectifs du Grenelle", affirme dans un communiqué Jean-Louis Roumegas, porte-parole des Verts.
Côté transport, "2.000 km de lignes TGV supplémentaires sont annoncées d'ici 2020", mais "le programme ne comporte aucune nouveauté et il n'est pas prévu d'accélération ou de moyens supplémentaires". "Certains projets comme la ligne Montpellier Perpignan ne sont encore pas chiffrés ni en terme de budget ni de calendrier", dénoncent les Verts.
"Les transports urbains en site propre seraient multipliés par 6. Soit 1.500 km supplémentaires en 15 ans, mais les moyens prévus (2,5 milliards d'euros) ne sont pas à la hauteur de ces objectifs", juge le communiqué.
Pour ce qui est du "moratoire sur les projets autoroutiers on attend toujours le début d'une liste des projets gelés ou abandonnés". Pour "l'agriculture bio, l'objectif de 6% est reporté à 2013 au lieu de 2010, et on attend les mesures concrètes". Enfin, regrettent les Verts "la taxe carbone est seulement à l'étude jusqu'à fin 2008".
Grenelle: rien pour les transports en Ile-de-France, selon les Verts
30/04/2008 18h18 - ENVIRONNEMENT-TRANSPORTS-IDF - Monde (FRS) - AFP
PARIS, 30 avr 2008 (AFP) - Le groupe des Verts au conseil régional d'Ile-de-France s'est dit mercredi "stupéfait" à la lecture du projet de loi d'orientation du Grenelle de l'environnement de "constater l'obstination du gouvernement à exclure la région des projets de développement des transports en commun".
"Après avoir titré +en Ile-de-France, un programme renforcé d'équipement en transports collectifs + (article 13), la loi n'annonce rien d'autre que des projets contenus dans le contrat de projet Etat-Région conclu en 2007, dont les Verts avaient déjà dénoncé les insuffisances", écrivent les élus écologistes dans un communiqué.
"Les études pour l'amélioration de la ligne 13 et le prolongement d'Eole à l'Ouest sont d'ores et déjà lancées par la Région Ile-de-France et le Syndicat des Transports d'Ile-de-France", relèvent-ils.
La vice-présidente du groupe Catherine Candelier "s'étonne que le gouvernement décide unilatéralement de créer par la loi une rocade de + métro automatique +, alors même que des études viennent d'être lancées pour + Arc Express +, contenu dans le projet de Schéma Directeur approuvé par la Région en février 2007".
En Ile-de-France, "les besoins sont criants", affirment les Verts. "La région accueille 11 millions d'habitants et 35 millions de déplacements quotidiens dont 6,8 millions pour les transports en commun. Les transports collectifs sont insuffisants. Il est urgent de les rénover et de les développer".
Le groupe Verts "déplore le + Grand Loupé + gouvernemental pour les transports en Ile-de-France". Selon lui, "l'Etat poursuit son désengagement, qui ressemble de plus en plus à une démission".

Publié dans Info les Verts

Commenter cet article