"Vive 68"

Publié le par Christophe Rossignol

Le PCF célèbre Mai 68 à partir du 13 mai, anniversaire de la grève générale
PARIS, 7 mai 2008 (AFP) - Le Parti communiste célèbre Mai 68 à partir du 13 mai, anniversaire de la grève générale, tout en reconnaissant être "passé à côté des aspirations montantes" de la société à cette époque, a-t-on appris mercredi.
Le PCF lancera mardi une semaine "Vive 68, regards croisés" avec expositions, débats et films, a annoncé Brigitte Dionnet, membre de l'exécutif du parti, lors d'une conférence de presse.
Il s'agit de "fêter un anniversaire qui nous tourne vers l'avenir", a-t-elle expliqué, appelant à "prolonger les conquêtes de 68".
"Nous voulons participer au débat politique lancé par Nicolas Sarkozy (qui appelait à +liquider l'héritage+ de Mai 68, ndlr) pendant la campagne présidentielle, et alimenté par Daniel Cohn-Bendit, qui nous invite à +oublier 68+" dans un livre récent, a-t-elle également indiqué.
"Le 13 mai est symbolique parce que démarre alors la grande grève ouvrière", a souligné Mme Dionnet, assurant cependant que le PCF "ne veut pas dire +la révolte étudiante, pour nous, ça n'est rien+". Selon elle, "le 13 mai signifie la conjonction" des deux mouvements.
Mardi, des militants communistes seront présents "aux portes des entreprises qui ont fait 68", la secrétaire nationale Marie-George Buffet prévoyant quant à elle de se rendre devant les Galeries Lafayette à Paris.
Tout en exhortant à "ne pas faire l'impasse sur le rôle des communistes dans ce mouvement", Mme Dionnet a reconnu que le parti avait à l'époque commis "très certainement des erreurs".
"Nous avons déjà considéré que nous étions très certainement passés à côté de ces aspirations montantes et que nous avons tardé à bénéficier de l'apport que pouvait avoir la poussée de ces exigences pour la transformation de la société", a-t-elle dit.
La semaine "Vive 68" s'achèvera avec un débat entre Mme Buffet, Cécile Duflot (Verts) et des représentants du PS et de la LCR, a-t-elle ajouté.

Commenter cet article