Les citoyens consommateurs involontaires d'OGM"

Publié le par Christophe Rossignol

Accès au port de Brest bloqués par des faucheurs volontaires
09.05.08 | 09h38
Une trentaine de faucheurs volontaires bloquaient vendredi matin les accès au port de commerce de Brest pour dénoncer "l'importation massive de soja génétiquement modifié et la contamination qui en résulte", a constaté un journaliste de l'AFP.
Une dizaine de camions et leur remorques ne pouvaient accéder aux quais vers 9H00, a-t-on également constaté.
Les manifestants protestent notamment contre "l'absence d'étiquetage des aliments issus d'animaux nourris aux OGM (viande, oeufs, lait, poissons) rendant les citoyens consommateurs involontaires d'OGM", a indiqué à l'AFP Etienne Raphaël, faucheur volontaire.
Ils dénoncent également la contamination fortuite lors du transport maritime et du stockage d'où "l'impossibilité de garantir une filière de soja non OGM".
Le port de Brest est "l'un des plus gros ports français pour l'importation de soja OGM Round-up ready (RR) destiné à l'alimentation animale. 85% du soja importé est génétiquement modifié", ont rappelé les manifestants qui réclament un "rendez vous avec les ministres de la Santé, de l'Agriculture et de l'Ecologie".
En décembre et mars derniers, les faucheurs volontaires avaient bloqué l'accès au site des coopératives agricoles finistériennes de Landerneau et de Concarneau pour dénoncer "les importations de soja OGM qui transitent par les coopératives agricoles bretonnes".

Commenter cet article