Le PE est au mains du lobby des constructeurs de limousines

Publié le par Christophe Rossignol

Strasbourg 15.01.2008 Industrie automobile et emissions de CO2: Le vote d'aujourd'hui amène les Verts à créer des alliances contre le lobby des limousines allemandes
Le Groupe des Verts/ALE vient de voter contre le rapport sur les émissions de CO2 dans le secteur de l'industrie automobile. Selon eux, ce rapport était un ballon d'essai pour permettre à l'UE de prouver sa cohérence, après la conférence de Bali, en matière de réduction d'émissions de CO2 dans l'industrie automobile. Claude Turmes, vice président du Groupe des Verts/ALE a estimé que:
" Voici une occasion manquée d'orienter l'industrie automobile vers une technologie d'avant garde comme par exemple les moteurs hybrides. La mobilité individuelle du 21ème siècle doit pourtant assurer une compatibilité avec les exigences du climat. Résister à la possibilité de faire de la voiture un élément plus respectueux de l'environnement, en terme d'utilisation de ressources et d'émissions, ne rend pas du tout service à l'industrie automobile à long terme.
Certains éléments du rapport, celui par exemple de repousser les normes contraignantes jusqu'en 2015, montre que le PE est au mains du lobby des constructeurs de limousines allemandes. Les méthodes de ce lobby sont inadmissibles: certains eurodéputés du PPE (Chrétiens-démocrates) exercent une pression croissante sur le président de la commission européenne. Ils utilisent le chauvinisme et le chantage et déclarent ouvertement que si Monsieur Barroso ne veut pas mettre en danger un second mandat en tant que président, il doit adapter sa politique aux intérêts du lobby allemand. Cette tactique est totalement inacceptable. Elle remet en question la solidarité européenne en matière de changements climatiques et elle est moralement indéfendable.
Enfin, ce dossier revêt également une forte dimension sociale. La pression sur les prix du pétrole est très forte et cela est lié à la forte poussée de la motorisation dans les pays émergents comme la Chine et l'Inde. Le seul moyen de protéger les couches sociales les moins favorisées face à la montée du prix du pétrole est le développement conséquent du transport public performant ainsi que la mise sur le marché de voitures aussi peu énergivores que possible".
http://www.greens-efa.org/cms/pressreleases/dok/215/215089.industrie_automobile_et_emissions_de_co2@en.htm

Publié dans Les verts Europe

Commenter cet article