Voyage au Liban de sarko and Co: La politique de gribouille ?

Publié le par Christophe Rossignol

Communiqué de presse des Verts du 6 juin 2008 Voyage au Liban : La politique de gribouille ? Les Verts constatent avec interrogation qu'ils ne sont pas conviés avec les autres partis parlementaires au voyage au Liban de Nicolas Sarkozy, ce samedi 7 juin. Les Verts s'inquiètent du motif politique qui justifierait cet ostracisme. En effet, Les Verts sont en lien au Liban avec le parti vert libanais, Le Parti Libanais de l'environnement, qui revendique d'associer en son sein toutes les communautés et toutes les confessions, ainsi qu'avec de nombreuses associations libanaises des droits de l'homme et de l'environnement. Par le passé, des délégations des Verts français ont pu dialoguer avec l'ensemble des différents acteurs politiques libanais sans exclusion. Ce voyage apparaît comme un échec de la diplomatie française au Liban et comme une tentative de rattrapage des erreurs passées après l'élection du nouveau président Michel Sleimane. Le rôle de la France ne doit pas être une ingérence dans les affaires internes libanaises mais un soutien au processus de paix. Il est temps d'arrêter une ingérence étrangère qui n'apporte que souffrance au peuple libanais. Une paix durable ne pourra jamais se faire en s'appuyant sur les clivages communautaires. Les Verts soutiennent activement et avec attention tout effort entrepris en faveur d'un processus de paix qui reste trop fragile. Cécile Duflot, Secrétaire nationale des Verts

Publié dans Info les Verts

Commenter cet article

Libannais 18/04/2010 10:12


Je ne savais pas qu'il y avait un parti vert au Liban...

Bonne continuation.