Les Verts scandalisés par l’adoption de la directive dite de la honte

Publié le par Christophe Rossignol

 

Les Verts sont scandalisés par l’adoption par le Parlement européen de la directive dite de la honte.

A l’heure où sévit déjà une crise alimentaire mondiale et où apparaissent les premiers réfugiés climatiques, cette directive est particulièrement irresponsable. Elle érige la brutalité administrative en outil de gestion des flux migratoires, demandeurs d’asile inclus.

Incarcérer des enfants ou des adultes sans procès pendant plus de 18 mois au motif qu’ils ne disposent pas de papiers à jour est un glissement fascisant inacceptable de l’Union européenne. Prépare-t-on un Guantanamo européen ?

Alors que l’Europe manque de main d’oeuvre et devrait définir une politique d’immigration ambitieuse et humaniste, notamment en régularisant les sans-papiers, le texte proposé n’est qu’un amalgame d’égoïsmes nationaux visant à renforcer l’ Europe-forteresse de manière plus que jamais monstrueuse : outre l‘enfermement sans jugement des étrangers pouvant atteindre 18 mois, la suppression de l’aide juridictionnelle obligatoire et gratuite, l’interdiction du territoire de l’UE pendant 5 ans pour les personnes expulsées, le renvoi des étrangers (y compris les personnes vulnérables : femmes enceintes, personnes âgées, mineurs non accompagnés) vers des pays tiers ou par lesquels ils n’ont fait que transiter. L’inhumanité et les oeillères politiques dont témoigne ce texte lui vaut justement l’appellation de « directive de la Honte ».

Cette politique migratoire européenne ressemble à un mauvais remake de la politique française actuelle. Plus que jamais les Verts espèrent que l’Europe ne sera pas la France en grand.


Publié dans Info les Verts

Commenter cet article