La région Centre adopte son Agenda 21

Publié le par Christophe Rossignol

C'était dans la NR. Nous reviendrons plus largement dans la lettre des éluEs Verts de la région Centre sur l'agenda 21. N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations. Pour info mon communiqué de presse sur le Nucléaire ne fut pas publié par la NR. Etonnant , non ?

Hier le Préfet d'Indre et Loire pro-nucléaire laissaient entendre   lors d'une séance du Conseil Général (voir la NR),  que celles et ceux qui militants pour réduire les nuisances aériennes et les pollutions n'étaient pas des personnes responsables !


Sur le budget la mauvaise fois évidente des élues UMP  est manifeste, il faut tout de même rappeler que le gouvernement Sarkosy donne  aux régions de plus en plus de responsabilités  sans bien  sur  leurs donner les  moyens   de les  assumer dans de bonnes  conditions.
Que la droite ne dirige plus que deux régions en France est bien sur la raison de cette perfidie, c'est également pour cette raison que la droite veut modifier le mode de scrutin lors des prochaines élections régionales. Quel moralité, quel sens de l'Etat  impartial !



--
Christophe Rossignol

 

 



La région va adopter son Agenda 21

La prochaine session du conseil régional du Centre, les 19 et 20 juin à Orléans, marquera

le coup d'envoi de son agenda 21, au terme de neuf mois de travail. Ce document, qui

sera soumis au vote de l'assemblée, constitue « un plan d'action pour le XXI siècle »,

estime le président François Bonneau (PS). Forte de cette nouvelle feuille de route, la

région affirme qu'elle va donner l'exemple. Elle se donne ainsi pour objectif de diminuer la

facture énergétique des lycées de 20 % en cinq ans grâce à des « contrats de

performance énergétique » pour renforcer l'isolation des bâtiments, optimiser la gestion

de l'énergie, etc. Elle compte également encourager les modes de circulation doux et le

transport collectif, l'agriculture biologique ou encore la création d'éco-quartiers. Les

projets qui iront dans le sens des priorités de la région auront plus de chance d'être

retenus au titre des subventions régionales, dans le cadre des diverses

contractualisations. Cette session sera aussi l'occasion de faire le bilan financier de

l'année écoulée, avec l'examen du compte administratif 2007 et le vote d'un budget

supplémentaire pour 2008. La discussion sur le sujet pourrait être animée. L'UMP en a

fait l'un de ses chevaux de bataille en sortant un « livre noir » des comptes régionaux qui

épingle le bilan de la gauche.

Copyright © 2008 Pressindex & SPQR - La Nouvelle République Centre-Ouest

Commenter cet article