SARKO en Chine, c’est une honte !

Publié le par Christophe Rossignol

Présidence française-Cohn-Bendit : "Bon appétit Monsieur le Président !"
Strasbourg le 10 juillet 2008-Dans son intervention de ce jeudi 10 juillet , Daniel Cohn-Bendit, coprésident des Verts/ALE s’est adressé au Président Sarkozy à propos de sa présence à Pekin à l’occasion des JO.

"Quand vous rédigerez votre autobiographie, vous regretterez ce que vous avez fait.,Vous regretterez d’avoir été mangé avec le Président chinois Hu Jintao sans penser à tous ceux qui sont en train de croupir dans les prisons chinoises. C’est une honte. C’est minable d’aller à l’ouverture des JO. L’Europe mercantile n’est pas capable de défendre les valeurs sur lesquelles elle se fonde"

Hélène Flautre, Présidente de la Sous Commission des droits de l’Homme dénonce "fermement la position adoptée aujourd’hui par le Parlement européen sur la Chine. Moins d’un mois avant l’ouverture des Jeux Olympiques à Pékin, le PE n’exprime aucune inquiétude face à la situation des droits de l’Homme qui prévaut en Chine. Faisant fie des centaines de journalistes et de prisonniers politiques emprisonnés, du dialogue de façade avec le Dalaï Lama, de la quasi mise en esclavage d’une main d’œuvre paysanne et ouvrière, il considère donc que censure et répression ne justifient aucune condamnation.Le Parlement européen s’est même interdit de demander la libération de Hu Jia, son propre nominé au prix Sakharov 2007. C’est une défaite cinglante pour les droits de l’Homme, c’est notre défaite".



Sur le même sujet :

http://www.lepoint.fr/actualites-politique/reactions-cohn-bendit-c-est-un-scandale-que-sarkozy-aille-aux-jo/917/0/259105

REACTIONS - Cohn-Bendit : "c'est un scandale" que Sarkozy aille aux JO

 

 

Daniel Cohn-Bendit a jugé "scandaleuse" la décision du chef de l'Etat © DOMINIQUE FAGET / AFP

Les réactions ne se sont pas faites pas attendre après l'annonce, mercredi, de la présence de Nicolas Sarkozy à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques le 8 août à Pékin. Le coprésident du groupe des Verts au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit, a ainsi jugé "scandaleuse" la décision du chef de l'Etat. "C'est un scandale de ne pas boycotter l'ouverture des Jeux", a-t-il déclaré lors d'un point presse au Parlement européen à Strasbourg, où le président Sarkozy, qui exerce la présidence tournante de l'UE, interviendra jeudi en séance plénière.

"Aller à l'ouverture des Jeux comme le font Bush et Sarkozy, c'est faire allégeance au Parti communiste chinois", a ajouté le leader des Verts, car "l'ouverture sera une mise en scène du parti communiste chinois et de toute l'histoire du parti". Il a jugé la décision du président français d'autant plus déplorable qu'il "n'y a rien de nouveau au Tibet". Daniel Cohn-Bendit a accusé le président français d'avoir pris sa décision pour sauvegarder les intérêts économiques de son pays. "La France veut vendre des centrales nucléaires et il y a un pays qui veut en acheter, c'est la Chine. Si vous voulez vendre des centrales nucléaires, vous ne pouvez pas boycotter la cérémonie d'ouverture", a-t-il ajouté.

Furieux, également, le secrétaire général de Reporters sans Frontières (RSF), Robert Ménard. Il s'était fortement engagé lors du passage de la flamme olympique à Paris, et avait appelé le président à ne pas se rendre en Chine. Mercredi matin, le fervent défenseur des droits de l'homme a confié sa déception et son amertume au point.fr .


Publié dans Info les Verts

Commenter cet article