Les Verts, en touraine et en région Centre dans la NR

Publié le par Christophe Rossignol

Vous trouverez ci-dessous deux articles publiés dans la NR au mois de juillet.

Remarque, lors de l´interwiew, la seconde question posée par Christophe Colinet  était :
" La Touraine et la région centre, au coeur de la France, loin des frontières, semble ne pas se préoccuper beaucoup des affaires européennes. Est-ce que les élus locaux ne portent pas une part de responsabilité dans cette faible sensibilisation européenne ?"

Vous pouvez lire ou acheter le livre "Un taureau dans l'arène" de Christophe Colinet qui évoque la campagne des derniéres municipales sur ce site : 
http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre17650.html


Polémique


Les Verts, par la voix de David Chollet (qui est conseiller municipal dans l´équipe du maire à Tours) ont défendu les militants expulsés de la place de la Victoire et demandent "à ce que la ville de Tours permette l´existence à Tours d´un ministère symbolisant l´effort à fournir pour faire que tout le monde accède à un logement décent".
Les Verts se sont déjà opposés à leur maire sur l´avenir de la base aérienne, sur la place de la bicyclette en ville, et le 23 juillet dernier sur les subventions, 2 millions d'€, allouées á Ryanair (aéroport civil de Tours). Pas facile d´être élu de la majorité et de devoir afficher son désaccord et ses contradictions, mais les Verts le font tout de même, non sans courage.
La Nouvelle République le 29/07/2008.


36 000 clochers et l´Europe

Christophe Rossignol, conseiller régional (les verts) du centre, a été élu le 11 juillet membre du comité directeur de l´AFCCRE (Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe).

1. Vous allez représenter la Région Centre à l'Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe, pour quoi faire ?

"L'AFCCRE  contribue au dialogue et aux échanges de bonnes pratiques entre collectivités locales européennes. Dans ce cadre je souhaite m´impliquer dans la commission Environnement et soutenir les collectivités locales dans leur engagement en faveur de l'Europe du citoyen. Je souhaite également que notre région signe la charte pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale."

2. Est-ce que la Touraine a l´âme européenne ?

"En Région Centre nous agissons concrètement : en soutenant les jumelages, en 2006, cette aide a permis à plus de 1 000 jeunes de  vivre l'Europe.
En subventionnant les associations, collectivités locales…, qui agissent pour et en Europe.(...) Avec les programmes Leonardo da Vinci et Trans'Europe Centre nous offrons à l'ensemble des lycées de la région la possibilité d'organiser des séjours en Europe.
Enfin, grâce aux financements européens qu'elle obtient et gère, la Région  réalise des projets d'envergure comme l´Eurovélorout ,  le «CREPS » … Ces projets  sont autant  de vitrines de l´action européenne. En Indre et Loire, je ne doute pas que le conseil général  et sa présidente Claude Roiron combleront  le déficit de l´ancienne équipe."

3. Qu'attendez-vous de la présidence française de l'union européenne ?

"D´abord l´exemplarité : La France fut condamnée par La Cour de justice de l'Union européenne pour violation des règles de qualité de l'eau potable polluée par les pesticides et par La Cour européenne pour discrimination !
Face aux dérèglements climatiques et à la crise énergétique, il faut une politique ambitieuse d'économie d'énergie et de développement des énergies renouvelables.
Face à la crise alimentaire, il faut changer la politique agricole commune et développer une agriculture respectueuse de l'environnement et de la santé.
Face à la crise sociale, il faut promouvoir une politique d'harmonisation par le haut des droits sociaux, et le renforcement des services publics à l'échelle européenne.
Face à la crise politique, il faut redonner du sens à l´Europe, et mettre la dimension culturelle au coeur de sa construction.

La Nouvelle République le 24/07/2008.

Commenter cet article