La remise du prix Sakharov à Hu Jia est un signe d'espoir pour tous les sans voix de la Chine et du Tibet

Publié le par Christophe Rossignol

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Strasbourg, le 23 octobre 2008
 
Prix Sakharov 2008
La remise du prix Sakharov à Hu Jia est un signe d'espoir pour tous les sans voix de la Chine et du Tibet
 
 
Le Groupe des Verts/ALE se félicite que Hu Jia ait reçu le Prix Sakharov du Parlement européen. C'est un signe d'espoir pour tous les sans voix de la Chine et du Tibet.
 
Pour les coprésidents du Groupe du Groupe des Verts, Daniel Cohn-Bendit et Monica Frassoni:
 
"Accorder le Sakharov à Hu Jia reflète l'esprit même de ce prix, qui soutient la liberté de pensée et honore les défenseurs des droits de l'homme qui luttent contre la répression.
 
Les engagements de la Chine pris avant les JO, d'améliorer la situation des droits de l'homme, n'ont pas été tenus. Ce prix est un signal fort par rapport à la politique répressive des autorités de Pékin pour que la situation s'améliore. Il remet la question des droits de l'homme au centre des relations UE-Chine.
 
En tant que Verts, nous sommes d'autant plus heureux que ce prix revienne à Hu Jia, que nous avions déjà nominé, ainsi que son épouse Zeng Jinyan, en 2007 pour ce même prix".
 
La remise du Prix Sakharov est prévue pour le mercredi 17 décembre 2008 durant la session du Parlement européen.
 
Chaque année, le Parlement européen remet le Prix Sakharov à une personne ou une organisation qui lutte contre l'oppression, l'intolérance ou l'injustice. Ce Prix marque le soutien du Parlement à leurs efforts en faveur de la protection des droits de l'homme, de la démocratie et de l'Etat de droit dans le monde.
 
 

Publié dans Info les Verts

Commenter cet article