Biodiversité : déclaration « compte à rebours 2010 »

Publié le par Christophe Rossignol

Pour info, vous trouverez ci-dessous le voeu adopté à l'initiative des éluEs Verts par le Conseil Régional du Centre.  Vote pour  Verts, PS, PC, abstention : UMP, Modem


Vœu relatif à la biodiversité :

 

déclaration « compte à rebours 2010 » 
 

Elément fondateur de nos sociétés, à la base de nos économies, source de nos cultures, la biodiversité nous est essentielle. Aujourd’hui, pourtant, son déclin se poursuit à un rythme alarmant ! 

Réunis en 2002 au Sommet de la Terre de Johannesburg, les Etats ont décidé d’agir pou réduire de manière significative la perte de la biodiversité d’ici à 2010. Les pays européens, dont la France, ont effectué un pas supplémentaire : lors de la 5ème conférence ministérielle « Un environnement pour l’Europe », qui s’est tenue à Kiev en 2003, ils se sont engagés à stopper la perte de biodiversité d’ici à 2010. 

Alors que nous sommes presque à l’échéance, les acteurs publics et privés sont invités à signer la déclaration « compte à rebours 2010 » afin de témoigner de leur volonté de relever le défi de la préservation de la biodiversité. Ainsi des collectivités territoriales commencent-elles à s’engager un peu partout à signer la déclaration « compte à rebours 2010 » et à proposer des actions locales contribuant à défendre la biodiversité. 
 

En conséquence, le Conseil régional du Centre, réuni les 26 et 27 mars 2009 à Orléans, 

  • souligne sa détermination à agir de manière volontariste pour enrayer la perte de biodiversité ;
  • soutient la mise en œuvre de tous les engagements internationaux et les actions nécessaires visant à préserver la biodiversité ;
  • appelle au développement d’instruments de veille et d’outils aptes à enregistrer la situation de la biodiversité ;
  • appelle à la création d’un groupe d’experts internationaux sur la biodiversité à l’image de celui qui existe déjà sur le climat (GIEC) ;
  • invite toutes les collectivités locales situées sur le territoire régional à signer la déclaration « compte à rebours 2010 ».

Publié dans Conseil Régional

Commenter cet article

apeis du cher 24/06/2009 00:47

 
GENERATION DES "S A N S" et celle DES " T R O P "
  Ou allons nous ?     J' AI MAL A LA FRANCE .

CATASTROPHES HUMAINES EN VUE .
 
LA GENERATION DES «  SANS  »

Les «  S A N S  » essaient de débuter leur vie de chômeurs
Abandonnées SOUVENT SANS MINIMAS SOCIAUX
LES " S A N S " : sans permis de conduire - sans famille en mesure de les soutenir - sans savoir lire, écrire ou compter - Sans scolarité normale avec des enseignants cherchant à faire des têtes BIEN FAITES sachant réfléchir , en s'intéressant à tous les élèves, y compris aux difficiles qui ont besoin de plus d'attention - Sans revenu ni minimas sociaux - sans boulot , malgré un C A P - ou Sans compétence professionnelle - Sans employeur, autour du domicile , dans un rayon raisonnable ( campagne ) - sans argent – sans logement - ET SANS SOUTIEN DES ELUS .


LA GENERATION DES "T R O P " et LA GENERATION DES " SANS"

Ou allons nous ?     J' AI MAL A LA FRANCE .

CATASTROPHES HUMAINES EN VUE .
 
LA GENERATION DES «  TROP  » :

- Trop vieux et pas assez rentable , il est sûr qu'il n'ont plus leur force et la souplesse de leur vingt ans - Trop GROS - Trop expérimenté - Trop petit, pas assez grand - Trop lent – Trop handicapé , même s'il ne sont pas reconnu , ni par la M D P H ou la sécu, même si leur médecin délivre un certificat d'inaptitude physique - Trop cher - ...
 
MICHEL LHEROT

Association pour l 'emploi, l 'information et la solidarité des victimes du chômage ou de la précarité du cher