A Bléré comme à Saint Pierre des Corps, le principe « pollueur, payeur » doit s'appliquer

Publié le par Christophe Rossignol

Comme suite à l' article publié  ce jour dans  la Nouvelle république « Entrepôt d'explosifs : l'État met le feu aux poudres à Bléré ». vous trouverez ci dessous mon communiqué de presse.



Si l'on ne peut que se satisfaire de la mise en place de plan de prévention des risques technologiques (PPRT) pour renforcer les mesures de sécurité autour des sites industriels classés à haut risque et tenter d'éviter ainsi que des drames tel que celui de l'usine AZF ( Toulouse) ne se reproduisent  plus, il convient cependant que l' Etat contraigne les responsables, en l’occurrence les entreprises dangereuses,  à financer  les travaux qui devront être effectués par les particuliers pour leur sécurité.

Pour renforcer  la protection des populations il est juste que le principe de précaution soit accompagné du  principe « pollueur, payeur », à Bléré comme à Saint Pierre des Corps , les habitants ne doivent pas être doublement victimes des industries dangereuses.

Très cordialement









 

 

 

Commenter cet article