Nouvelle hausse du tarif de l’électricité : Le nucléaire contre le solaire et le contribuable qui va payer encore plus cher !

Publié le par Christophe Rossignol

Communiqué de presse

Tarif de l’électricité : Le nucléaire contre le solaire et le contribuable qui va payer encore plus cher !

Les parlementaires UMP ont adopté un amendement entraînant une probable nouvelle hausse des tarifs de l’électricité à partir de janvier (via un relèvement de la Contribution au service public de l’électricité (CSPE).

Alors qu’une forte hausse avait déjà eu lieu en août 2010, le gouvernement tente de justifier cette nouvelle hausse en accusant les énergies renouvelables, en particulier le solaire. Les professionnels des énergies renouvelables et les associations écologistes ont  contesté ce diagnostic fallacieux !

Il faut noter que la CSPE ne représente qu’un pourcentage faible des factures d’électricité. Elle sert à compenser à EDF les surcouts engendrés par la péréquation tarifaire, l’achat des énergies renouvelables, de la cogénération et enfin de la tarification sociale. Pour 2010, la Commission de Régulation de l’Energie rappelle que le financement des énergies renouvelables pèse pour 24 % de la taxe quand la cogénération gaz pèse 32 % et la péréquation tarifaire 41%.

En réalité ce sont les choix stratégiques désastreux d’EDF que vont supporter les ménages : les surcoûts des chantiers EPR et  aussi les investissements hasardeux dans le nucléaire à l’étranger.

L’EPR Français de Flamanville coûtera  ainsi plus  5 milliards au lieu des 3,3 milliards annoncés initialement et  l’EPR en construction en Finlande accuse plus de 44 mois de retard pour un surcoût de 3 milliards. Au total, ce sont donc déjà 5 plus de milliards d’euros de surcoût qui seront à la charge des contribuables Français.

Pendant qu’en Europe, de nombreux pays prennent le virage des énergies propres et  créent des emplois, le gouvernement Français persiste dans le tout nucléaire.

Triste anniversaire du grenelle de l’environnement !

Au cotés des associations de consommateur, les élus écologistes appellent tous les usagers de l’énergie à se mobiliser et à solliciter les parlementaires contre cette nouvelle hausse qui va contribuer à l’explosion du nombre de coupures de courant pour impayés.  

 

Christophe Rossignol

Conseiller régional du Centre

Publié dans Conseil Régional

Commenter cet article

Héloïm Sinclair 05/11/2010 00:24


Le plus gros « braqueur de CSPE solaire » est EDF EN (plus de 2 GW en file d'attente au 30/06/10, soit 50% de la file d'attente) qui a pour actionnaire principal EDF, qui se fait compenser le coût
d’achat d’électricité verte par le consommateur pour in fine enrichir sa filiale (EDF EN). C’est un pur scandale que l’on a trop longtemps caché !!!

http://heloim.sinclair.over-blog.com/article-edf-en-le-plus-gros-braqueur-de-cspe-solaire-pipeline-projets-pv-de-1814-mw-60267077.html