Les Verts se mobilisent contre l’ouverture du capital de la Poste

Publié le par Christophe Rossignol

Les Verts s’opposent à l’ouverture du capital de La Poste et demandent un référendum sur ce sujet. Ils sont solidaires des différentes manifestations organisées et seront présents aujourd’hui sur le cortége parisien. Cécile Duflot, secrétaire nationale, et les membres du collège exécutif seront notamment présents à Sèvres Babylone à 14h30.

Les Verts rappellent qu’à chaque privatisation d’organismes publics, le service rendu au public s’est grandement dégradé, les plus démuni-es étant les premières victimes. Et c’est pour verser des dividendes aux actionnaires plutôt que pour accroître la qualité du service, que les prix ont à chaque fois augmenté. Il fait peu de doute que si cette privatisation aboutit, elle sera suivie de licenciements et d’une réduction dramatique du service pour les particuliers (au bénéfice des entreprises).

Le mouvement ininterrompu de privatisation des services publics (France Télécom, EDF, GDF,... en attendant la SNCF ?) est une menace pour les Français-es. Dans une société écologiste et responsable, les services publics ne seraient être offerts aux spéculateurs qui ne raisonnent qu’à court terme.

L’article 11 de la Constitution qui vient d’être révisée ouvre un droit d’initiative citoyenne. Dans ce cadre, Les Verts estiment que toutes celles et ceux qui sont engagés en politique, dans la vie associative citoyenne, la protection des consommateurs ou le syndicalisme, ont la responsabilité de tout faire pour faire valoir cette clause référendaire sur cette "réforme relative à la politique sociale ou environnementale de la Nation et aux services publics qui y concourent".

Réunir un dixième du corps électoral, un cinquième des parlementaires, nécessite une vraie mobilisation publique. Les Verts en seront.

Publié dans Info les Verts

Commenter cet article